Choisir le bon statut

Créer son entreprise en ligne c’est à dire grâce à  internet est une solution moderne, rapide et moins coûteuse, qui est de plus en plus utilisée par les personnes désireuses de lancer leur activité. Cette manière de procéder implique une certaine autonomie, il est donc nécessaire de bien se renseigner sur les différents statuts à donner à votre entreprise avant de commencer à pianoter. L’auto-entreprise ou micro entreprise est une entreprise individuelle, qui implique donc les biens personnels de l’entrepreneur. Elle bénéficie d’un régime social simplifié avec un prélèvement forfaitaire libératoire de l’impôt sur le revenu de 1 à 1,7% du chiffre d’affaire réalisé et des règles comptables simplifiées. Il y a aussi quelques inconvénients : un chiffre d’affaire à ne pas dépasser, pas de déduction de charges ni de TVA et pas de séparation de patrimoine donc une responsabilité personnelle engagée. Pour créer votre auto-entreprise en ligne, c’est très simple et rapide. Il suffit d’aller sur le site https://www.l’autoentrepreneur.fr/ et de suivre les instructions en fournissant les documents demandés. Une fois les pièces justificatives enregistrées, vous recevrez votre numéro Siret et vous pourrez commencer à exercer votre activité. Pour protéger son patrimoine et bénéficier d’un régime de TVA avec déduction des frais et des charges, il faudra opter pour un régime de société (SAS, SARL , SASU, EURL).

Déterminer l’activité exacte

Il est très important, avant de se lancer sur internet, de savoir quelle est l’activité exacte que l’on souhaite déclarer. Il faut également déterminer si on souhaite l’exercer seul et si l’on envisage d’avoir des employés. Tout cela va conditionner la déclaration du statut de votre entreprise. Si vous êtes seul, vous pouvez créer une auto-entreprise, une SASU (Société par Actions Simplifiée unipersonnelle) ou une EURL ( Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Si vous désirez vous lancer à plusieurs, il faudra opter pour la SAS (Société par Actions Simplifiée) ou la SARL (Société Par Actions Simplifiée), par exemple. Il faut bien étudier les avantages et les inconvénients de chaque statut avant de se décider, car les démarches d’enregistrement ne sont pas les mêmes.

Remplir le formulaire en ligne avec attention

Avant de remplir le formulaire en ligne, il faut veiller à disposer de tous les renseignements relatifs à la déclaration d’activité désirée, comme par exemple : le nom de l’entreprise, le nom des associés éventuels, l’objet social, l’exercice fiscal, la désignation du dirigeant, l’adresse di siège social, le nom de la banque, le régime fiscal et la demande d’ACCRE éventuellement. Il faudra fournir les documents demandés et les pièces justificatives obligatoires ; si le dossier est incomplet, vous recevrez un message vous le notifiant afin de le régulariser, sinon vous n’aurez plus qu’à attendre votre numéro Siret qui vous sera adressé par courrier avec les documents attestant la création de votre entreprise.